subject
Français , 24.10.2019 02:52 stc90

Bonjour, j'ai une question en français (je suis en première pro):
"le conte, les récits imaginaires, sont-ils réservés aux jeunes lecteurs? "
"le conte est tout d' lignes)"
-
"le conte a cependant d'autres (10 lignes max)"

ansver
Total de réponses: 1

Une autre question sur Français

image
Français, 24.10.2019 05:44, ayanakamura4
Bonsoir ,aide moi pour j’ai besoin de trois arguments sur la drogue en milieu scolaire
Total de réponses: 1
image
Français, 24.10.2019 05:44, kekemkn
Pouvez-vous m’aider s’il vous plaît à mon exercice 8 de français
Total de réponses: 1
image
Français, 24.10.2019 05:44, theachez
Je ne comprends pas ce texte pouvez vous me le traduire précisément pour que je le comprends (sans google traduction svp) roy lichtenstein, (born october 27, 1923,  new york, new york, u. s.—died september 29, 1997, new york city), american painter who was a founder and foremost practitioner of  pop art, a movement that countered the techniques and concepts of  abstract expressionism  with images and techniques taken from popularculture. .
Total de réponses: 1
image
Français, 24.10.2019 05:44, SCARLXXXRD
Repérez dans l'extrait suivant , un passage au style indirect et un passage au style direct s'il vous plait j'ai rien compris help me pippo rentre chez lui après avoir perdu une grosse somme d'argent au jeu . il commença, en rentrant chez lui, par soulever le tapis qui couvrait sa table et compter l’argent qui restait dans son tiroir ; puis, comme il était d’un caractère naturellement gai et insouciant, après qu’on l’eut déshabillé, il se mit à sa fenêtre en robe de chambre. voyant qu’il faisait grand jour, il se demanda s’il fermerait ses volets pour se mettre au lit, ou s’il se réveillerait comme tout le monde ; il y avait longtemps qu’il ne lui était arrivé de voir le soleil du côté où il se lève, et il trouvait le ciel plus joyeux qu’à l’ordinaire. avant de se décider à veiller ou à dormir, tout en luttant contre le sommeil, il prit son chocolat sur son balcon. dès que ses yeux se fermaient, il croyait voir une table, des mains agitées, des figures pâles, il entendait résonner les cornets. — quelle fatale chance ! murmurait-il ; est-ce croyable qu’on perde avec quinze ! et il voyait son adversaire habituel, le vieux vespasiano memmo, amenant dix-huit et s’emparant de l’or entassé sur le tapis.
Total de réponses: 1
Vous connaissez la bonne réponse?
Bonjour, j'ai une question en français (je suis en première pro):
"le conte, les récits imagi...

Top questions:

Konu
Mathématiques, 14.12.2019 17:25